Le concept de « fonctions exécutives » reste difficile à définir. Deux principaux modèles permettent de les appréhender ; le modèle du contrôle attentionnel de Norman et Shallice (1980) et celui de la mémoire de travail de Baddeley et Hitch (1974, 1986). Dans cette étude, nous nous intéressons plus spécifiquement au mécanisme d’inhibition. Là encore, différents modèles ont été envisagés afin d’appréhender les différents processus inhibiteurs. Le modèle de Zacks et Hasher (1994) distingue trois fonctions d’inhibition dont l’atteinte se manifesterait aux trois niveaux du traitement de l’information : 1) un enrichissement de l’information en mémoire de travail, 2) une activation soutenue des informations et, 3) une interférence plus grande à l’encodage et au recouvrement. Dans une autre optique, Arbuthnott (1995) ainsi que Popp et Kipp (1998) proposent de distinguer processus inhibiteurs automatiques et contrôlés. L’hypothèse alors soulevée suppose que les processus inhibiteurs contrôlés sont affectés de façon précoce dans la DTA, alors que les processus inhibiteurs automatiques restent longtemps efficients. L’objectif de notre travail consiste à tester cette hypothèse. Plus précisément il, s’agit de reproduire une partie de l’expérience d’Amieva et al (2002), étude dont les résultats vont à l’encontre de l’hypothèse émise précédemment. Pour cela, nous avons proposé à des patients DTA à un stade léger et à des sujets âgés normaux deux paradigmes censés évaluer les processus inhibiteurs contrôlés d’une réponse automatique, prédominante : la tâche de Go/nogo et le paradigme de Stroop. L’originalité de cette étude consiste à faire varier, au sein de ces deux tâches, le degré d’implication des processus inhibiteurs contrôlés. Le résultat principal de cette recherche est que les patients DTA ne sont pas déficitaires lors de la tâche de Go/nogo, même lorsqu’un contrôle inhibiteur important leur est demandé. Ces résultats reproduisent ceux observé par Amieva et al (2002). Ils amènent en discussion à se questionner sur l’atteinte globale ou sélective des différents processus inhibiteurs contrôlés.

Remerciements

Je remercie Mme Nathalie FOURNET, maître de conférence à l’Université de Savoie de Chambéry, pour m’avoir encadrer tout au long de la réalisation de ce projet.

Je remercie Mme Christelle MOSCA, neuropsychologue au centre hospitalier de Grenoble, pour avoir participé à cette étude.

Je remercie Mme Françoise EITEINSCHENCK, neuropsychologue au centre hospitalier de Chambéry et mon maître de stage au cours de cette année pour m’avoir permis de rencontrer certains patients participants à cette études.

Une pensée pour Cécile qui a également travaillé sur ce sujet.

Je remercie tous les patients et personnes qui ont participé à la recherche, toujours avec bonne humeur.

Je remercie ma famille et mes amis pour m’avoir conseillée tout au long de cette année.

Sommaire

1. Introduction

2.Rappels théoriques

2.1. Le système exécutif

2.1.1. Définition

2.1.2. Bases cérébrales du fonctionnement exécutif

2.1.3. Modélisation du fonctionnement exécutif

2.1.3.1. Le modèle du contrôle attentionnel de Norman et Shallice (1980)

2.1.3.2. Le modèle de la mémoire de travail de Baddeley et Hitch (1974, Baddeley, 1986)

2.2. L’inhibition

2.2.1. Définition

2.2.2. L’inhibition, une fonction frontale ?

2.2.3. L’inhibition dans le vieillissement normal

2.2.3.1. La vitesse de traitement

2.2.3.2. La mémoire de travail

2.2.3.3. Capacité d’inhibition

2.2.4. L’inhibition, un concept unitaire ?

2.3. La maladie d’Alzheimer

2.3.1. Le concept de démence

2.3.2. La maladie d’Alzheimer

2.3.2.1. Epidémiologie

2.3.2.2. Neuropathologie

2.3.2.3. Troubles du comportement non cognitifs dans la maladie d’Alzheimer

2.3.2.4. Troubles cognitifs dans la maladie d’Alzheimer

2.4. Processus exécutifs et maladie d’Alzheimer

2.4.1. La fonction de coordination

2.4.2. Le processus de déduction de règles

2.4.3. Le mécanisme de catégorisation

2.4.4. La fonction de flexibilité

2.4.5. La planification

2.5. Processus inhibiteurs et maladie d’Alzheimer

2.5.1. Enrichissement de l’information en mémoire de travail

2.5.2. Activation soutenue des informations

2.5.3. Sensibilité à l’interférence lors de l’élaboration de la réponse

2.5.4. Atteinte globale ou sélective des processus inhibiteurs ?

2.6. Présentation de la recherche

3. Méthode

3.1. Participants

3.2. Matériel

3.3. Procédure

3.3.1. Elaboration de la tâche de Go/nogo

3.3.2. Elaboration de la tâche de Stroop

3.4. Plan expérimental

3.5. Hypothèses

4. Résultats

4.1. La tâche de Go/nogo

4.1.1. Analyse des résultats portant sur le temps moyen de réponse

4.1.2. Analyse des résultats portant sur le nombre moyen d’erreurs

4.2. La tâche de Stroop

4.2.1. Analyse des résultats portant sur le temps moyen de réponse

4.2.2. Analyse des résultats portant sur le nombre moyen d’erreurs

5. Discussion, Conclusion

Bibliographie

Annexes

Annexe 1 : Les critères du diagnostic de Démence selon le DSM III

Annexe 2 : Les critères du diagnostic de démence selon le DSM IV

Annexe 3 : Les critères du diagnostic de démence de la CIM-10

Annexe 4 : Critères diagnostiques de la DTA d’après le DSM

Annexe 5 : Critères diagnostiques de la DTA d’après la CIM-10

Annexe 6 : Localisation des dégénérescences neuro-fibrillaires selon l’âge dans la DTA et le vieillissement normal

Annexe 7 : Chronologie de la répartition des dégénérescence neuro-fibrillaires dans la DTA

Annexe 8 : Récapitulatifs des caractéristiques des sujets

Annexe 9 : Critères de diagnostic de la DTA d’après le NINCDS-ADRDA

Annexe 10 : Tableaux des analyses préliminaires

Annexe 11 : Consigne pour la tâche Go/nogo

Annexe 12 : Consignes pour la tâche de Stroop, condition de dénomination

Annexe 13 : Exemple de planche pour la condition de dénomination

Annexe 14 : Consignes pour la tâche de Stroop, condition Victoria

Annexe 15 : Exemple de planche pour la condition victoria

Annexe 16 : Consignes pour la tâche de Stroop, condition interférence

Annexe 17 : Exemple de planche pour la condition interférence

Annexe 18 : Protocole de la tâche de Stroop

Annexe 19 : Tableaux des résultats de la tâche Go/nogo

Annexe 20 : Tableaux des résultats de la tâche de Stroop

6_4.gif