spécialisation H




Asymétries morphologiques cérébrales normales

Quand on observe le cerveau sans méninge et sans vaisseau, on peut observer une asymétrie morphologique entre les deux hémisphères qui, pour une part d’entre elles, sous-tendent une asymétrie de fonction.

Orientation de la scissure de Sylvius

Ici, il y a une asymétrie de position et de direction qui recouvre une asymétrie fonctionnelle. Dans la population normale, la scissure de Sylvius est d’avantage orientée horizontalement dans l’hémisphère gauche et dans une direction plus oblique voire droite dans l’hémisphère droit.

La substance blanche

Le volume de l’hémisphère gauche est supérieur à celui de l’hémisphère droit qui entraîne l’asymétrie de la scissure inter-hémisphèrique. Vue du dessus, elle tend en direction de la droite.

Le volume du lobe occipital gauche est plus petit que celui de droite. Pour les autres lobes, l’asymétrie est en sens inverse.

Le corps calleux

Il est 11% plus grand chez les gauchers que chez les droitiers. Witleson en 1985 a montré une asymétrie intersexe pour cette structure en faveur des hommes. Un plus gros corps calleux implique d’avoir plus d’axones donc de neurones.

Le planum temporal (aire auditive secondaire et associatives qui prennent en charge les processus linguistiques de haut niveau)

planum_temporal.jpg

Geschwinde et Levihsky (1968) ont montré sur cent cerceaux adultes

  • dans 60 % des cas une asymétrie en faveur de l’hémisphère gauche
  • dans 11 % des cas une asymétrie en faveur de l’hémisphère droit
  • dans 24 % des cas une symétrie entre les deux hémisphères. En général, pour arriver à cette configuration, le planum temporal gauche va diminuer de taille afin d’atteindre la même taille que le planum temporal droit.

Dans la dyslexie de développement, la symétrie se fait en sens inverse : le planum droit augmente de taille pour atteindre celle du planum gauche. Ce phénomène est un indicateur d’un plus grand nombre de cellules dans le cerveau par rapport à la normale. Cet exemple montre bien que ce n’est pas parce qu’il y a plus de cellules cérébrales que le cerveau fonctionne mieux. Au contraire, dans ce cas, il y aurait une compétition entre les neurones.

L’opercule pariétal et le lobule pariétal inférieur

Dans la population normale, l’opercule pariétal gauche est plus grand que l’opercule droit. A l’inverse, le lobule pariétal gauche est plus petit que le droit.

La région de Broca

Galaburda en 1980 et Falzi en 1982 ont montré une asymétrie de l’aire de Broca en faveur de la région gauche chez 75% des sujets normaux. L’asymétrie de Broca suit celle du planum temporal.

Asymétrie microscopique cytoarchitectonique

L’aire temporo-postéro-latérale (Tpt, aire macroanatomique du planum temporal) est jusqu’à 7 fois plus grande à gauche qu’à droite.

Il existe donc des asymétrie intra-individuelles entre les deux hémisphères cérébraux et des asymétries interindividuelles enter droitiers et gauchers, hommes et femmes.

Latéralisation fonctionnelle du cerveau

Les fonctions de l'hémisphère cérébral gauche

Dominance de l’hémisphère gauche pour le langage

aiires_du_langage010.jpeg

Broca en 1865 montre que la perte du langage articulé est liée à une lésion de la circonvolution frontale postérieure gauche

Dominance de l’hémisphère gauche pour la manualité des droitiers

L’hémisphère gauche contrôle la motricité fine distale chez les droitiers, surtout les droitiers scripteurs. Une études récente effectuée dans plusieurs pays à montré que 70% des droitiers ,20 % des ambidextre et 10% des gauchers ont une dominance de l’hémisphère gauche. L’organisation du cerveau du gaucher n’est pas le reflet en miroir de celle du droitier.

Les fonctions de l’hémisphère cérébral droit

Fonctions visuo-spatiales

Chez les personnes possédant une lésion de l’hémisphère droit, on observe :

  • une perte des rapports spatiaux entre les objets ; ils sont incapables de dire quel est l’objet le plus près, le plus loin de lui.
  • Une apraxie visuo-constructive
  • Une héminégligence gauche

Fonctions perceptivo-mnésiques

Chez les personnes ayant une lésion postérieure de l’hémisphère droit on observe :

  • une prosopagnosie
  • des troubles de la mémoire topographique

Fonctions émotionnelles

En cas de lésion de l’hémisphère droit on observe :

  • une perturbation profonde de la personnalité et de l’affectivité
  • une anosognosie de la paralysie gauche
  • une incapacité de percevoir le contenu émotionnel d’une image ou d’un discours