Atteinte de démence, elle présentait également des hallucinations et des troubles de l'orientation. En 1911, Alzheimer découvrait un cas identique à celui d'Auguste D.80px-AloisAlzheimer.jpeg

C'est le psychiatre Emil Kraepelin qui proposa que la maladie porte le nom d'Alzheimer, du nom de son découvreur.

Au 20eme siècle, on commence à se rendre compte que le cerveau a une importance dans les pathologies psychiatriques.

Dans les années 70, les chercheurs isolent les neurotransmetteurs. Dans la Maladie d’Alzheimer, on fait alors l’hypothèse d’un déficit en Acétylcholine.
Autour des années 80, l’intérêt général pour la Maladie d’Alzheimer grandit. En effet, elle est de plus en plus fréquente, les sujets à risque étant de plus en plus nombreux du fait de l’augmentation de l’espérance de vie. Avec l’avancée de la recherche, on connaît les protéines qui composent les plaquent séniles, principales altérations du système nerveux centrales en lien avec la Maladie d’Alzheimer.

En 1987, on observe une mutation génétique intervenant dans la forme génétique de la Maladie d’Alzheimer.




Voir aussi:

Ouvrages

Articles

6_4.gif