Accueil - Ma bibliotheque - Lexique - Liens utiles - Qui suis-je?

PsychoThérapie

Fil des billets

dimanche, janvier 15 2012

La psychothérapie

la_psychoth_rapie.jpg Cet article essaie de définir ce qu'est une psychothérapie, en quoi elle consiste, quels sont ses buts et ses moyens.

Lire la suite...

mardi, novembre 1 2011

La psychologie clinique

claparede.jpg Quelques rappels concernant la psychologie clinique, ses précurseurs, son champ d'application...
(Photo de Claparède)


La psychologie clinique

La psychologie clinique est une spécificité française. Elle est nécessairement plurielle à cause de ses champs d’intervention multiples et de ses approches méthodologiques et théoriques différentes. Elle a pour missions :

  • Connaissance de l’individu par une activité de recherche. Cette dernière nous montre bien qu’un modèle théorique unique ne peut rendre compte de l’ensemble des conduites humaines.
  • Activité d’évaluation de la souffrance, des symptômes d’un individu
  • Aide au diagnostic
  • Mise en place de traitement adapté face à la souffrance psychique d’un individu

Pour mener à bien ses missions, la psychologie clinique possède ses propres outils regroupés sous le nom de « méthode clinique ». On y retrouve :

  • Les techniques d’observation et d’entretien
  • Les tests et les échelles qui cherchent à évaluer le QI d’un individu ou à explorer sa personnalité

Le patient que va recevoir le psychologue clinicien n’est pas forcément porteur d’un trouble psychopathologique. Un deuil, la perte d’un travail peut entrainer un état de souffrance psychique différent de la psychopathologie.

Histoire de la psychologie clinique

C’est le suisse Edouard Claparède (médecin neurologue et psychologue) qui fut le premier à utiliser le terme de « psychologie clinique ».

Pinel (1745 – 1824) est l’un des premiers à introduire une dimension clinique imprégnée d’une dimension humaniste à la psychiatrie. Il ne va pas considérer le malade comme un fou mais comme un être à part entière à qui l’on peut s’adresser. Il a la volonté de « comprendre » le sujet malade. Dans ce sens, selon Janet (1851 – 1947), il est nécessaire de faire un étude approfondie de cas individuels singuliers afin d’obtenir des connaissances dans le secteur de la psychopathologie.



Freud (1856 - 1939) est l’un des précurseurs de la psychologie clinique ayant eu une influence théorique et technique considérable en utilisant la technique analytique pour l’étude de cas individuels. Cependant, gardons à l’esprit que la psychanalyse est un modèle théorique global parmi bien d’autres dans le champ de la psychologie clinique.

Enfin, Witmer (1867 – 1956) fonde aux Etats – Unis la première clinique psychologique où il soigne des enfants handicapés mentaux.

Les fondateurs en France

Lagache (1903 – 1972)

Philosophe, psychiatre et psychanalyste, il est le premier à proposer une définition spécifique de la psychologie clinique : « science de la conduite humaine, fondée principalement sur l’observation et l’analyse approfondie des cas individuels, aussi bien normaux qua pathologiques, et pouvant s’étendre à celle des groupes ». Elle est destinée à accroitre nos connaissances du fonctionnement humain.

C’est avec lui que la psychologie clinique devient une discipline à part entière en proposant de différencier les champs de la psychiatrie, de la psychologie expérimentale et ceux de la psychologie clinique.

Favez – Boutonnier (1903-1994)

Il faudra attendre les années 1960 pour que la psychologie clinique intègre l’université. Favez-Boutonnier est le premier médecin à créer en 1959 un laboratoire de psychologie clinique à la Sorbonne.



Elle reprend la définition de Lagache de la psychologie clinique et insiste sur la relation entre thérapeute et patient ainsi que sur la dimension intersubjective de cette relation. Pour elle, l’entretien clinique consiste à appréhender l’individu « en situation naturelle et en évolution » ; elle souligne que cette appréhension ne peut être réalisée que dans une situation d’interaction réciproque. Elle distingue la psychologie clinique de la psychologie expérimentale où l’individu est observé placé en situation artificielle.

Anzieu (1974)

Elève de Daniel Lagache, Didier Anzieu est psychanalyste français. Il reprend les définitions précédentes et va beaucoup plus se baser sur les conceptions psychanalytiques pour définir la psychologie clinique. Il prend notamment en compte trois postulats :

  • Le postulat dynamique : pour comprendre un individu, il faut travailler sur la notion de conflit. Dans toutes études de cas, on doit prendre en considération une dimension conflictuelle ; le sujet est un être en conflit avec lui-même, les autres et avec son milieu. Le clinicien doit donc étudier ces conflits, leur intensité, leur expression et leur mode de résolution.
  • Le postulat interactionniste : les conduites humaines ne peuvent être comprises que si elles sont replacées dans un système d’interaction réciproque avec le milieu environnent (relation du sujet avec ses proches, mode de communication…). Selon Anzieu, prendre uniquement en compte l’histoire du sujet est insuffisant ; il faut s’intéresser en plus à ses relations avec son entourage.
  • Le postulat génétique : pour Anzieu ; l’histoire d’un individu n’est pas linéaire mais est faite de période de progression, régression stagnation… Il est nécessaire de prendre en compte ces dimensions faisant qu’à un moment de la vie de l’individu, une conduite particulière peut apparaitre.

Revault-d’Alonnes (1923-2009)



Cet auteur a permis de spécifier le champ de la psychologie clinique, notamment par rapport à celui de la psychanalyse. Pour elle, la psychologie clinique fait référence à une démarche clinique renvoyant à six points essentiels :

  • Le lien à la pratique : la pratique de la psychologie clinique nécessite de l’expérience pratique, plurielle ainsi que l’instauration d’une bonne distance.
  • Le rôle de la demande permettant l’instauration d’une relation particulière. La demande peut émaner d’un individu en souffrance, de personnes en institution, de chercheurs…
  • La relation ; il s’agit d’une situation d’interaction réciproque entre le sujet et le clinicien qui travaille en relation et sur la relation.
  • L’implication : interrogation sur la place du clinicien, son implication dans al situation.
  • Le lien entre la démarche clinique et psychanalyse : Revault d’Allonnes souligne que le champ de la psychologie clinique dépasse et se différencie de celui de la psychanalyse au niveau de la diversité de ses champs d’interventions, d’application et d’observation.
  • Rigueur et démarche clinique

Le psychologue clinicien

Le psychologue clinicien possède un statut réglementé, ce qui n’était pas le cas avant 1985. Aujourd’hui, l’exercice de la psychologie clinique nécessite l’obtention d’un Master en psychologie clinique, soit cinq années d’études universitaires.

Le psychologue clinicien peut travailler dans différents secteurs d’activités :

  • Le domaine hospitalier, qu’il soit public ou privé. Il peut intervenir dans différents services tels que les services de psychiatrie, de neurologie, de cancérologie, de gériatrie…
  • Dans diverses institutions s’occupant d’enfants, écoles, crèches…
  • Dans le domaine de la justice, en milieu carcéral
  • Dans le secteur libéral
  • Dans l’enseignement et la recherche
Bibliographie
  • Chahraoui, Benony, 2003, Modèle, évaluation et recherche en psychologie clinique. Dunod
  • Cours Licence 3éme année de Psychologie clinique et Psychopathologie, Université de Bourgogne, Professeur Chahraoui

vendredi, juin 13 2008

Liste des schémas précoces inadaptés

A. Domaine de séparation et rejet

1. Abandon/Instabilité (ab)

2. Méfiance/Abus (ma)

3. Manque affectif (ed)

4. Imperfection/Honte (ds)

5. Isolement social (si)

Lire la suite...

mercredi, mai 28 2008

Définition: Qu'est ce qu'un schéma précoce inadapté?



Qu’est ce qu’un schéma ?

Il s’agit d’éléments organisés à partir des expériences et des réactions du passé, qui forment un ensemble de connaissances relativement cohérent et durable, capable de guider les perceptions et les évaluations subséquentes.

Lire la suite...

Résumé de la thérapie des schémas de Young



Qu'est ce qu'un schéma précoce inadapté?

Liste des schémas précoces inadaptés